Beaucoup de choses se sont passées ici depuis les carottes de Mike…  Pour résumer a quoi a ressemble mon quotidien ce dernier mois, je vais essayer de faire confiance a ma mémoire pour faire un recap des choses que j’ai vécues ici dans l’ordre chronologique …

Tout d’abord, j’ai re-redemenagé… Mon nouvel appart est totalement l’oppose du précèdent ds lequel je n’ai tenu que 10 jours. Il est propre, il est rangé, il est agréable vivre et ça sent bon a l’intérieur…

x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5gwea2kWrFp_U9x_jweQN0fa4rXBQhuqFPYOlx6TGy6NsAPIjVgEUj7ls7i589OgolVv06z24Wg4mQP8pX3cujtRaQ2P3YaPNIw x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5gwea2kWrFp_UOFG4arspLPJIElbBjFppWPTlnSt2c3M2_xJBDChpHRFiDzqQfrqbfScNtBcqKLSIyPeSuxe_Mm0fqD14rUv61w

x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5gx0_eXewxrp_4lfq3UDuEaoUVazymDWae_TOI4hIihIHveFJza1scgRygc48e0asxdinWSprcs95Jd75YjKW_3bEAf4N_X5L8A x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5gx0_eXewxrp__380eYScvd3QXfPx95iYP8LHTEWemCN5oppwAe_dB0sMjSJYwXSTZHgFa_NcaMzP2W_3uEZZ5jhRMABMTFOCMw

Mes nouvelles collocs sont vraiment sympas. Il y a  2 anglaises de Birmingham. Elles sont soeurs et se ressemblent bcp, je les croyais même jumelles. Avec le temps, je les trouve finalement bien différentes. Je m’entend bien avec elles et mises a part leur accent incompréhensible, sont très facile a vivre … Il y a ensuite Sarah, une francaise de Nantes qui est éqalement adorable. Toutes les 3 m’ont très vite mise a l’aise ds l’appart et Sarah m’a même tout de suite invitée a une soirée avec ses amies, ce qui m’a donne l’occasion de passer un peu de temps avec elles, briser la glace et apprendre a les connaître.

Ca sent la fin ici. Le chapitre Sydney arrive à terme car le groupe s’éclate et chacun part a droite a gauche. Nico, Delphine, Guilaume furent les premiers a lancer la danse. Sandrine les a suivi de près et est partie au volant du van sillonner les routes de l’Australie. Aux dernières nouvelles, elle serait dans les Blues Mountains. Jessie a elle aussi pris la route dans son van pas sans quelques pirouettes imprévues avant le départ…Car figurez vous que celle-ci, a acheté un van dans lequel a été commis une “offense’, a savoir, viol ou crime, c’est au choix. Du coup, la police était a la recherché du van, l’on trouve appartenant a Jessie et lui ont pose tout un tas de questions, ont du examiner l’engin etc… bref, une mise a pied de quelques jours pour Jessie qui n’avait rien prévu de tel… Ensuite, Julie va a sont tour m’abandonner pendant deux semaines le temps que sa maman vienne la voir. Bref, ca diminue fortement… Allez, c’est bientôt mon tour…

Depuis quelques semaines, peut être parce que c’est bientôt la fin de l’épisode Sydney, on essaie bouger autours de la ville et de voir le plus de choses possible avant qu’il ne soit trop tard. Dans cette optique, et parce que ma colloc avait des places gratuites (accessoirement) on a visite par exemple Taronga Zoo, grand parc naturel dans lequel on a vu toutes les fameuses stars australiennes : crocodiles, kangourous, koalas, wallabies diable de Tasmanie etc…

x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5g2g0_vl40IViMvg1T2VAqVEutIiNE9B_6KdF3Wg7Ul6hvz24Fjs1sLnxuiAFlrRJswUx74lA4nYl4qFIxJxeLk3X5tXruYmr6w x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5g4D01wHpi3nkeusEKHnOn4lqEfZaQVmV0ifOLpuwB8LdKidM7yNKRtH7cOAQMq2LktD4FLz4tgurwxxRjQdoA5qbnQiIV2RAzQ

x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5g2g0_vl40IVi2FHcWcpUmNLvsTzfM7WMRVJ7VD8y4JFoRsCJTHVwwdMUgcGRiKjcuANwHJsdNlp_ydFWOKJ8z_9ld5QQw4dDzg  x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5g2g0_vl40IVih5YHzyg7PT6JiZx8BKNJYiGH2Cwtvs_9MzUD_NspbBjz_oxeQkUbThY5Lt6UCG_QY3wCf042OdB0SGTIjjQV6w x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5g4D01wHpi3nkvEIgxdQKeBX7f_otpp2ypKNcFThnFnGS62OUpYVDIytBI14BzZHtDq_Rdz_pLrfdnc3NraeLN_oIY8tnpCYfJA x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5g4D01wHpi3nkQ2n_7wq1ama2QxMQdxbXqm3n__sRQs_c6Wzj_vaB_iqrTH6QqPwo6X20VK0RBm0QE0QRhtaSnIda7EhlmzknlQ

On est aussi allées faire une ‘rando’ au Royal national parc, qui vaut quand même bien le détour car très joli mais il faut un minimum de préparation avant d’y aller… ne pas faire comme nous qui sommes arrivées la bas en réelles touristes, maillot de bain et tongues pour une rando ds les bois de 9 km…  On représentait totalement les randonneuses inexpérimentées un peu blondes sur les bords car, entre les rencontres avec les fourmis rouges géantes et les lézards, les “sentiers” qui ne ressemblent plus a rien, d’ailleurs on s’est crues perdues pendant un moment, la peur de la nuit qui tombe, les jeux stupides que l’on fait pour passer le temps…on avait pas l’air fines… Bref la journée fut assez folklorique mais finalement très marrante. Le récit de cette aventure mémorable par juliemeunier.net est a découvrir a la fin de cet article…

On a aussi décide de se mettre au surf un peu. Pour cela, Lorenzo, notre ami Italien s’est gentiment propose de nous apprendre. Depuis deux semaines que l’on se donne rendez vous, impossible d’arriver au but. Ce sont soit des vagues inexistantes, soit des méduses appellées “blue bottles” qui nous en empêchent. On a joue de malchance, c’est vraiment dommage mais ce sera pour la prochaine fois… on y croit! Du coup, au lieu de surfer, on bulle...

x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5g4kSxnMa0xoKfjMl237n1zyL10kDucAXL58W2umgb5VUpqedzHdj9j9YmP8TVWoe8Op2Cb_oSN7r4TZN_womqDEefjYdr6WLYg x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5g4kSxnMa0xoKjXnJfmCLGYluxnk8YKaX43ceaAqkPXNLPFzMxWy_Yi2jMSnAD_OHF2VQJSW5TWhZgwVoR8R8G5qvViZ3_F86ww

x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5g4kSxnMa0xoKSpvsN0guHaFQjASmliSgcnIpebO_sFjr40xOJ3rA57lMjKQdQQ8iA4YVAOgXec5Qqt59_1CzRZqpGCO8_sXIdw x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5g_ckmoUKTua8A97pBw6Dv9usWjHjSWyC6cSKZCZWX9OmzBiPDwbh6wnWPePeefCE_FZaSdcTuLaaaPi5O8naotl9KmRpW846sg

-          On a aussi vécu l’Australia Day ici, l’équivalent du 14 Juillet français, avec le même esprit patriotique, les drapeaux élevés sur les immeubles, tatoues sur les joues, portes en tee shirts ou en capes, bref, la journée fut très colorée a l’image britannique… Avec le temps magnifique que l’on a eu, c’était super agréable de déambuler ds les rues bondées de monde, d’écouter les chanteurs et les groupes installes a droite a gauche, jusqu’au feu d’artifice presque aussi beau que celui du jour de l’an…

x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5gz8UTYYrKEMmVSlzUjGcRfGJg728GwonIzCQY9HUid9WQ5gkXA1f3ICex8hX4LWbQFLlt0jnXODYssCEqc6l1QFQUbgXRpEm5Q x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5g4_FxJtnsOoNflr9y9pRK8qWhkTv9yo_QTaunFk9lJZ__hC8AmQ8VxJMF7guTcmKvtkogxeHvKS9_BREsYkAdDrCOYrzh12K1A x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5gz8UTYYrKEMmrWS_GgjF4lO1wv3vM_1KreShnUhqfxrHhCE34_K_VypeNJEcJrUcOhu_o5GDIA99zmVhJ__asjPF3dhZTXmC1A

x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5g7xKBy1k2izWmhi6rHZ3CI_RNilh9g_dscClfToK_jFg2zNlCtVPbOGkCrsujBkBQ8MpkW9zB_JCKMzPA_NriYu_n_0yMswn5g x1pPHu2K6HCG6oKP72_QuU5g4_FxJtnsOoNojhhRPVDIoyByvOvADrSJGiSpFgzcRfRfpIrOc49r74l5SxmctlR4EfJwX4fKLCL56kpidL7b30_fFODkcweTA

-          Du cote de mon travail, ca y est c’est officiel, j’ai pose la date : 09/03/2007, c’est la fin… c’est excitant de savoir qu’a partir de ce moment, je suis libre de commencer le périple… ce n’est  pourtant pas que je me sente crouler sous le poids de soucis… bien au contraire, je crois n’avoir jamais de ma vie ressenti aussi peu de soucis . Je fais des trucs sympas, la vie est facile. Je travaille la journée dans un boulot sympa ou j’apprend beaucoup et gagne correctement, et profite a fond des soirs et des week ends, peut être trop même, car j’ai l’impression de ne faire que ça et de ne jamais arriver a me poser quelques heures a la maison tranquillement..

NonNon, ca c’est sur, je rentabilise mon capital temps de façon optimale ici. Je me dis cependant de plus en plus que je devrais repartir un peu mieux la part de temps dédiée au sommeil car elle s’écourte de plus en plus ces derniers temps et a force d’être délaissée de la sorte, et ben le matin… c’est duuuuuur! et niveau productivité au boulot… carrément moyen… Surtout qu’en ce moment c’est le rush infernal. Tous les jours, le retard s’accumule et l’on est pas assez pour le combler. Le téléphone sonne toutes les 5 minutes nous interrompant tjs au milieu de quelque chose et nous empêchant de finir quoi que ce soit a temps. Mais je m’amuse bien a répondre au téléphone… la plupart des appels sont d’étudiants chinois et indiens et leur façon de parler est souvent très drôle, mais ils sont aussi souvent très désagréables. J’ai eu du mal a m’y faire au début, j’avais tendance a prendre l’agression pour moi et rester perturbée une partie de la journée. Finalement, maintenant je prend du recul et les laisse se défouler au téléphone. En même temps je mets le haut parleur, autant en faire profiter ma collègue qui s’amuse a les entendre s’énerver! Keiko, japonaise est bien souvent exaspérée par les remarques parfois débiles des clients et leurs plaintes contre lesquelles elles ne peut rien. Elle a ainsi pris l’habitude de les insulter une fois le téléphone raccroché… ca m’a toujours fait rire mais je ne l’avais jamais fait moi même jusqu’a ce qu’un certain Jaswinder Patel (je me souviens meme de son nom) me tienne la jambe pendant 25 minutes au téléphone pour quelque chose d’insignifiant et me fasse répéter la même chose de 15 manières différentes. Qu’est ce que j’en avais marre! Une fois raccroché j’ai soulage ma retenue de la demi heure passé et pousse qqch qui donnait a peu pres “what a f*@?! stupid bastard!”. Keiko a levé la tête vers moi, elle jubilait! “Enfin “me dit-elle!!!

BreBref, encore deux semaines, et bye bye AXA, bye bye Sydney et à moi les routes de l’Australie … avant l’Asie bien sur…