Depuis mon arrivée au Japon, j'ai l'impression que je n'aurai pas pu avoir plus de chance. Je rencontre des gens géniaux, je découvre une ville fascinante aux milles saveurs, sûre comme jamais, je trouve un appart très vite, très facilement.

Mais je reviens vite sur terre. Une mauvaise nouvelle arrive de France. Ca fait mal, et la distance est d'autant plus dure à gérer. Pour la première fois depuis le début, je me sens bien seule...
En plus, c'est le dernier jour de Lionel et Pascal, et leur départ laisse un grand vide autour de moi.
J'hésite à rentrer...déjà. Je viens tout juste d'arriver. J'ai des choses à vivre ici, je le sens.
Alors je continue, même si là, à Tokyo, mon esprit est en France...