Pour info, je vais désormais essayer de poster tous les lundis. Si je veux éviter à ce blog une mort prochaine, je me motive pour écrire une fois par semaine. C’est ma nouvelle résolution, et j’ai dejà commencé la semaine dernière… Voilà, c'est dit, comme ca je peux pas revenir en arrière...

 

Maintenant je passe aux choses sérieuses… les parapluies ! J'en parle souvent, pour la bonne raison que je n’en ai jamais vu autant de ma vie! Ils sont une vraie institution!

Comme je le disais dans le précédent post, je crois qu’avec le vélo, ce sont les deux objets que l’on croise le plus souvent dans cette ville ! Et pourtant, je ne sais pas vous, mais c’est bien un accessoire dont je me suis toujours passée. C’est encombrant,  ca rentre pas dans le sac, je le pose partout où je vais et puis bien sûr je l'oublie partout et puis même quand j’en mets un dans mon sac, je pense jamais à le sortir!

 

harajuku_umbreallas

 

Ici, c’est un accessoire indispensable, au même titre que ben... des chaussures, ou des lunettes. Et on en trouve de toutes sortes.

Il y a d'abord les parapluies fashions, de toutes les formes et de toutes les couleurs que les plus branchés assortissent à leurs pantalons ou leurs mini jupes. Oui oui, le parapluie est aussi un accessoire de mode. La preuve :

 

CIMG433   harajuku_girls_1

 

 

Et puis il y a aussi les plus communs, ceux que chacun a obligatoirement chez lui en un, deux ou trois exemplaires : les transparents. Ils sont pratiques pour plusieurs raisons,. La première, on voit a travers (malin !),  surtout à Shinjuku à  l'heure de pointe. La deuxième, ils sont en vente partout pour 200 yens (soit 1,5 euro) et enfin, la troisième, comme tout le monde a le même, ils sont interchangeableS : même si on l’oublie quelque part, on en pique un autre identique  à l’entrée de n’importe quel magasin! Et quelqu'un d'autre prendra le notre etc...

 

 

ps3_japan_launch

 

 

L'inconvenient c'est bien sûr comme il ne coute quasiment rien, on s'en fiche de le perdre ou de le casser, d'où le fait que l'objet le plus perdu au Japon soit...le parapluie. Ainsi, dans la rue, on croise souvent des trucs comme ca : 

 

 

CIMG165  CIMG129

 

 

A l’entrée de tout magasin, il y a bien sur le pot à parapluie où on laisse le sien a l’entrée. Pour les centres commerciaux où il y a beaucoup de passage, un pot paraitrait ridicule. Ce sont donc de véritables garages à parapluies qui sont à disposition.

 

 

garage_a_parapluies 

 

Le risque, comme je le disais tout a l’heure, c’est que quelqu’un le pique. Auquel cas, c’est pas très grave on n’a qu’a en prendre un autre…

Ca c’est pour les parapluies les moins classes. 

Pour les parapluies les plus fashions, objets de valeur (ceux là ne coutent pas 200 yens !), on a pas forcement envie de prendre le risque de se le faire piquer et de devoir repartir avec un banal parapluie transparent à 200 yens. Mais comme ils pensent à tout ici, pas de problèmes, on trouvera toujours des coins à parapluies munis d'antivols.

Au moins, on est sur de repartir avec le bon a la sortie.

 

 

  Parapluies45  parking_a_parapluies

 

Si cependant on ne veut toujours pas le laisser,  la deuxième solution, c’est de le garder avec soi dans le magasin. Mais attention, pas question de tremper partout en le tenant ! Non, il suffit se servir de ces petits distributeurs de sachets plastiques à formes allongées pour y ranger le parapluie. Ils sont présents à l’entrée de chaque centres et magasins. On insert le parapluie dedans et par un système mecanique, le parapluie est emballé en deux secondes. On a plus qu'à tirer légèrement pour le sortir!

 

 

  umbrella_stand  6a0105364cdc73970c0115702030be970b_800wi

 

 

Et oui, on est encore une fois bien au pays de l’emballage ! Bien sûr, une fois utilisé, le sachet plastique est de suite jeté. Ou alors, il finit par terre comme c’est souvent le cas, et la, c’est encore moins malin ! Ca ne viendrait à personne l’idée de le réutiliser. Comme TOUT LE MONDE a un parapluie, imaginez le gâchis de plastique après une journée de pluie a Shibuya un samedi après midi…

 

 

CIMG0148

 

Pour les cyclistes, il n’y a pas d’exceptions, je le disais dans un précédent post, une main suffit à tenir le guidon. En revanche, téléphoner ou porter son parapluie, il faut choisir… (j'ai remarqué que tout le monde téléphone à vélo) A moins d’être équipé d’un porte parapluie sur son vélo !

 

 

CIMG167


Si jamais pour une raison quelconque le sort s’acharne contre cous car 1. ce matin, vous etiez à la bourre, vous avez oublié votre parapluie  2. pas de pot, il se met à pleuvoir et 3. vous ne trouvez pas de magasins ouverts  pour acheter un parapluie (peu probable sachant que la plupart le sont 24h sur 24 mais bon, admettons…) alors pas de panique, vous pourrez toujours rentrer sans vous mouiller puisque des distributeurs de parapluies sont a disposition dans la plupart des grandes gares. Ils pensent vraiment à tout ces japonais…

 

CIMG134

 

Quand je dis "parapluie", on pense toute de suite à "pluie" mais il existe aussi les ombrelles, très utilisées au ici depuis quelques jours qu'il fait bien chaud.

J'ai toujours trouvé ça inutile, mais là, au moins ça fait tres classe...

 

 

CIMG429 

 

 

Allez juste pour le plaisir et pour finir ce post dans son thème, une courte vidéo du double crossing de Shibuya, mais cette fois sous la pluie… et sous les parapluies !

 

A lundi prochain !